GLOBAL

Solo Challenge

Il ne reste plus qu’à trouver les vent favorables

Aujourd’hui, en éteignant de façon définitive mon tracker avec un gros pincement au cœur, je disparais des radars de la course. Merci Marco de m’avoir permis d’arriver jusqu’ici sain et sauf. Je suis fier d’avoir croisé la route des marins exceptionnels, qui furent mes concurrents. Je leur souhaite à tous le meilleur et bien entendu, je continue à vous suivre et vous encourager. Que la force soit avec vous. La Global Solo Challenge aura été pour moi, très riche en enseignement. Comme un piper club qui met un planeur dans le ciel, grâce à elle, je suis devenu un oiseau sauvage. Désormais, je prends un autre chemin pour rentrer chez moi en essayant de continuer à planer jusqu’à l’arrivée sans me crasher. Le port je le connais, il ne reste plus qu’à trouver les vent favorables 😉