Calendrier frais, possible limite aux inscriptions, groupe « Performance »

Chers Skippers,

Nous espérons que vous allez tous bien et que vos préparatifs pour la GSC se déroulent sans encombre.

Le but de ce bulletin est de vous informer à l’avance de certaines modifications à l’Avis d’événement qui seront rendues publiques au cours de la semaine prochaine, sur les sujets suivants.

Frais d’inscription

Beaucoup de choses se sont passées au cours des neuf mois qui se sont écoulés depuis le lancement de la Global Solo Challenge et nous sommes ravis d’avoir atteint le cap incroyable des 35 inscriptions en si peu de temps.

Plus de 325 skippers ont envoyé un demande initiale d’informations sur l’événement et un nombre important de ceux qui ne se sont pas encore inscrits ont déclaré leur intérêt.

Le nombre de nouvelles demandes de renseignements reçu chaque semaine augmente ainsi que le trafic vers le site Web de l’événement et l’intérêt des médias en général. Tout porte à croire que le nombre total de participants continuera à croître fortement.

Grâce à une réponse aussi positive, nous sommes heureux de pouvoir annoncer un changement dans le calendrier de paiement des frais d’inscription. Il n’y aura plus de versement forfaitaire de €2500 dû en décembre. Au lieu de cela, il y aura quatre paiements échelonnés de €500 dus en 2022, le premier le 31 mars 2022. La majorité des frais ne seront pas dus avant 2023. Le montant total des frais d’inscription reste inchangé.

Limite possible au numéro d’inscriptions

Le nombre d’entrées augmentant si rapidement, nous sommes en discussions avec la marina de La Corogne pour garantir que la logistique d’une flotte potentiellement importante ne posera pas de problème. Et ce sera à l’ordre du jour de notre visite plus tard cette année.

Mais il est possible que nous devions introduire une limite au nombre maximum de bateaux autorisés à participer – une pratique courante dans de nombreuses épreuves de voile.

Si l’introduction d’un maximum devient nécessaire, cela n’affectera pas les Skippers avec état « Full Entry » déjà inscrits au moment de l’introduction du limite, dont leur places seront garanties.

Etat « Early Applicant »

Tous les Skippers qui son inscrit avec état « Early Applicacant » avant le 31 décembre 2021 peuvent continuer dans cette catégorie jusqu’au 31 mars 2022.

Tous les Skippers qui demandent de s’inscrire avec état « Early Applicant » après le 31 décembre 2021 peuvent continuer dans cette catégorie pendant 90 jours après la date de leur inscription.

À la fin des périodes pertinentes énoncées ci-dessus, les Skippers « Early Applicant » doivent devenir « Full Entry » (en payant la différence des frais) pour continuer à faire partie de l’Événement.

Il faut aussi noter que l’état d’inscrit « Early Applicant » ne garantit pas une place dans l’Événement s’il devient nécessaire d’introduire une limite aux inscriptions.

Nouveau départ du groupe « Performance »

Dans une récente newsletter, nous avons annoncé que l’événement s’ouvrait à certains bateaux plus rapides qui auraient été exclus par les limites existantes pour le groupe Super-Zero.

En conséquence, un avenant à l’Avis d’Evénement prévoira un nouveau groupe « Performance » pour les bateaux avec rating IRC 1.251 à 1.370 avec un départ prévu le samedi 18 novembre 2023 à 1300 UTC, trois semaines après le départ du groupe Super-Zero.

Nous avons soigneusement analysé les données de performance et pensons que le temps d’attente supplémentaire de trois semaines est juste par rapport à tous les autres bateaux.

Utilisation moteur

L’avis d’événement et les règlements existants prévoient que l’utilisation du moteur était autorisée (sauf lorsqu’un bateau se trouvait à moins de 500 milles de la ligne d’arrivée) et un maximum de 300 litres de carburant pouvez être embarqué.

Pour éviter la possibilité que cette règle pourrait avoir un impact injuste sur certains bateaux, des modifications à la documentation prévoiront que l’utilisation du moteur en marche n’est pas autorisé, sauf dans des situations spécifiées telles que l’évitement de collision, la récupération d’un homme à la mer, la fourniture d’une assistance en mer, l’entrée au port, etc.

Tous les cas où un bateau avance avec l’aide du moteur doivent être signalés à l’organisateur de l’événement qui peut appliquer une pénalité de temps s’il est estimé que le participant a obtenu un avantage injuste.

Bien cordialement,
Marco
Pour Marco Nannini LTD, Organisateur de l’événement