À propos du skipper

FRA

Nationalité 

0
Age

Résidence: Bandol, France

Milles navigué: 100.000+

Groupe: TBA

État: Full Entry

D'où vient votre passion pour la voile?

J’ai toujours été attiré par la mer. J’ai reçu mon premier dériveur à rames à 5 ans, mon premier dériveur à voile à 10 ans et à 14 ans j’ai convaincu mes parents, qui n’étaient pas marins, d’acheter un bateau croisière de 27 pieds que je conduira comme skipper et mon père équipera. Tout le monde était content alors on passe à un 34 pieds. Premières régates mais j’ai été attiré par le large. Nous découvrons la fantastique pilote à vent Atoms qui nous a permis de traverser la Méditerranée à 18 ans.

Quelles leçons avez-vous appris de la voile?

Que la mer l’emportera toujours, alors planifier mon passage avec humilité en utilisant plus de sens qu’impétueux. Les bateaux sont chers, il faut donc travailler dur pour en avoir un et il vaut mieux en prendre soin.

Qu'est-ce qui vous a amené à aimer la voile en solitaire?

en 1983 j’avais amené mon Contest 29 ‘à Cowes pour participer à la course Cowes-Deauville le week-end suivant. Mais mon beau-père est mort cette même semaine et quand j’ai pu rentrer à Cowes je n’avais pas d’équipage disponible, c’était mon premier passage en solitaire, car j’avais encore mon Atoms! Première traversée de l’Atlantique en solitaire en 1995.

Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire à cet événement?

Je viens de rentrer d’un voyage aller-retour en solo de 124 jours au Cap Horn. Initialement prévu pour être un tour du monde non stop par les trois grands caps mais les plans ont été modifiés en raison d’un départ retardé dans la saison, le 15 décembre. Superbe voyage!

Comment comptez-vous vous préparer à cet événement?

Je suis prêt avec ce bateau mais si je change, je devrai apprendre et préparer le nouveau.

Selon vous, quel sera le plus grand défi?

Le temps, principalement l’état de la mer. Mon défi personnel sera d’abandonner la course Mini Globe Race 5.80 Class 2024 et de convaincre ma famille.

Parlez-nous de votre bateau ou du bateau que vous aimeriez avoir.

Michaella un HR 53 est un bon bateau prêt à recommencer. C’est mon 25e bateau, j’ai été un homme de multicoque. Je voudrais maintenant obtenir un arrangement de maison pilote et un bateau plus rapide capable de surfer au portant.

Avez-vous l'intention de lier ce défi personnel à un message social?

Oui, quand je trouverai le bon message à transmettre, il sera centré sur le fait d’amener les gens à la mer.

Expérience de voile

Une saison hivernale de regates HMCC en 1976 m’a confirmé que j’étais fait pour le grand large et que je ne pouvais pas faire des courses.

À propos du bateau

Déplacement: 23.000 kgs

Numéro Voile: TBA

Plan: Hallberg Rassy 53 - German Frers

Année: 1997

Groupe: TBA

LOA: 53

Voile au prés: 140 m2

Voile au portant: 240 m2