À propos du skipper

AUS

Nationalité 

0
Age

Résidence: Hobart, Australia

Milles navigué: 14.000+

Groupe: TBA

Status: Early applicant

D'où vient votre passion pour la voile?

L’indépendance dans la vie et l’aventure m’a amené à choisir de naviguer il y a trois ans. J’étais perdu et je ne savais pas quoi faire de moi-même, je surfais sur le web et je suis tombé sur une chaîne Sailing Nadji YouTube et à partir de ce moment j’ai été kidnappé. J’ai dû acheter un bateau et mettre les voiles pour de nombreuses raisons, un peu plus de 14 000 miles nautiques et trois bateaux plus tard, je ne retournerai plus jamais à terre. J’ai trouvé ma maison sur les mers. Protégé par Stella Maris.

Quelles leçons avez-vous appris de la voile?

Question intéressante car ce n’est peut-être pas une réponse facile! Mis à part les conditions météorologiques, les techniques de navigation et la navigation céleste que j’ai apprises par moi-même par essais et erreurs et en écoutant ceux qui ont une solide expérience de la voile, j’ai appris qui je suis dans mon âme et sur mon esprit, ce qui fait que je ressens les vrais éléments de la nature, l’anxiété et le sens complet de liberté. Je ne me suis jamais senti lié par les lois de la mer. Un vrai sens de la valeur, une confiance en ma capacité à faire face à ce que la vie me réserve et une confiance en moi que j’ai ressentie de la même manière dans mon cœur. J’ai tout appris par moi-même, tout ce que je sais, j’ai appris à travers l’expérience de la vie et la voile est très pratique, j’adore ça et j’ai hâte de me préparer pour la régate.

Qu'est-ce qui vous a amené à aimer la voile en solitaire?

Je dois dire que c’est comme ce que j’ai dit ci-dessus, c’est juste moi et le capitaine Mistchief mon chien… parfait pour un marin solitaire vivant avec de l’anxiété et de l’agoraphobie…

Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire à cet événement?

C’est ce que j’essaye de faire depuis que j’ai commencé à naviguer. Je navigue depuis au moins dix ans à travers le monde et en Australie, en Nouvelle-Zélande, faisant la promotion de ma campagne Solo Sailor For The Disabled, et pour le faire efficacement et en toute sécurité, une régate serait parfaite pour que je puisse accomplir mes souhaits sincères. Et je serai autorisé à participer avec mon chien.

Comment comptez-vous vous préparer à cet événement?

Je dois être honnête, cela va être le travail en cours. L’événement n’a lieu qu’en septembre 2023… Je dois dire que pour l’instant je me prépare et j’étudie pour des choses comme les modifications de bateaux, les sponsors et autres. Mais je veux d’abord terminer le tour de l’Australie et au moins atteindre la ligne de départ.

Selon vous, quel sera le plus grand défi?

Toute la course sera un grand défi après l’autre. Dans mon cas, courir avec un chien apportera un tout nouveau niveau de défi. Et le plus dur, c’est que tout sera appris avec l’expérience.

Parlez-nous de votre bateau ou du bateau que vous aimeriez avoir.

SV Skeese a été construite en Angleterre en 1996 et appartenait à trois propriétaires britanniques jusqu’à ce qu’un jeune couple l’emmène en Australie sous le nom de Newtsville. J’ai acheté Skeese l’année dernière en septembre 2020, c’est mon troisième bateau. Un beau sloop Colvic Countess Cutter Rig rouge et blanc avec des ponts en teck et un cockpit central solidement construit et pour de longs passages dans des conditions difficiles dans le confort.

Avez-vous l'intention de lier ce défi personnel à un message social?

Oui, voir ce lien: Solo Sailor For The Disabled.

Expérience de voile

Trois ans de navigation autonome et je n’ai jamais couru autrement que contre moi-même et en tirant le plus possible de mon gréement et de mes voiles.

À propos du bateau

Plan: Colvic Countess 37 (Colvic Craft England)

Année: 1996

Groupe: TBA

LOA: 37

Déplacement: 7300